William Ronald

William Ronald est fondateur du Groupe des Onze, mouvement pionnier du modernisme au Canada. La première exposition du groupe, en 1954, est aussi la première grande manifestation commerciale d’art abstrait à Toronto. Ronald est également connu pour sa série de portraits non figuratifs de premiers ministres canadiens (1977-1984). 

William Ronald obtient son diplôme de l’Ontario College of Art à Toronto en 1951, et commence sa carrière comme étalagiste pour le grand magasin de la Robert Simpson Company. En 1952, il séjourne à New York, où il étudie auprès du peintre expressionniste abstrait américain Hans Hofmann. De retour au Canada, il convainc Simpson’s d’associer peintures abstraites et meubles pour une exposition intitulée Abstracts at Home, une façon novatrice d’amener le public à l’art non figuratif. Le Groupe des Onze se forme à l’issue de cet événement. Ronald expose avec le Groupe à Toronto (1953-1955) et à New York (1956) (La rivière, 1956).

Ronald quitte finalement le Groupe des Onze et s’installe à New York, où il travaille sous contrat avec la Kootz Gallery jusqu’en 1964, et reçoit rapidement la reconnaissance de la critique et des collectionneurs (Feu vert, 1964). À son retour à Toronto un an plus tard, il travaille comme journaliste à la télévision et à la radio de la CBC. Il continue à peindre et la galerie Robert McLaughlin d’Oshawa, en Ontario, organise en 1975 une importante exposition rétrospective de ses œuvres.

En 1956, William Ronald remporte l’International Guggenheim Award pour le Canada, et ses œuvres font partie de la Deuxième biennale de peinture canadienne organisée en 1957 par la Galerie nationale du Canada. En 1977, il reçoit une bourse de travail libre du Conseil des Arts du Canada pour poursuivre son projet sur les premiers ministres. 

Nom
William Ronald
Canada: Ontario, Stratford
1926-08-13
Nationalité
Canada
Décédé
Canada: Ontario, Barrie
1998-02-09