Andy Warhol

Boîtes de savon Brillo

1964

Andy Warhol a scandalisé le public par ses représentations de boîtes de soupe Campbell et par les remarques provocantes qu'il y associait : « Si je peins de cette façon, c'est parce que je veux être une machine ». Ayant recours à une imagerie inspirée de la publicité et des médias, Warhol dénonce la séparation qui existe entre l'art et la culture de masse.

À la différence des véritables emballages de carton ondulé représenté par « Brillo » ces sculptures sont fabriquées de bois. En éliminant l'aspect fonctionnel des boîtes et en les retirant de leur cadre habituel, Warhol nous force à les voir sous un nouveau jour et nous fait constater la capacité des techniques de commercialisation de transformer en une marchandise séduisante un objet banal et sans attraits. En même temps, il attire notre attention sur la signification de ces objets qui symbolisent la société de consommation, impersonnelle et commerciale, dans laquelle nous vivons.

Artiste
Titre
Boîtes de savon Brillo
Date
1964
Technique
Sculpture
Matériaux
boîtes de contre-plaqué avec sérigraphie et acrylique
Dimensions
boîte: 43.2 x 43.2 x 35.6 cm chacune
Nationalité
États-Unis
Mention de source
Acheté en 1967
Numéro d'acquisition
15298.1-8