Lee Bul

D'après Bruno Taut (Capacité négative)

2008

L'installation de Lee Bul fait référence à « Alpine Architektur » (1919), ouvrage lyrique de Bruno Taut, dans lequel l'architecte allemand du début du XXe siècle propose une ville utopique faite de verre et flottant dans le cosmos. Ici, la vision de Taut est transposée dans une structure décorative créée à partir de bijoux bas de gamme, souvent produit en Asie pour le marché occidental. À la fois délicat et industriel, le vaste déploiement chatoyant de l'oeuvre est une métaphore des rêves modernistes jamais concrétisés, mais aussi un signe d'espoir par sa capacité même de transformation. « Les êtres humains sont ainsi condamnés à en rêver toujours [à l'utopie] et à s'y projeter, avance Bul. Et nous sommes également condamnés à constater avec déception qu'elle est hors de portée, inévitablement. Cela ne nous empêche pas de rêver. Je suis fascinée par ces échecs, tout comme ces rêves que leurs auteurs savent d'emblée irréalisables. »

Artiste
Titre
D'après Bruno Taut (Capacité négative)
Date
2008
Technique
Sculpture
Matériaux
cristal, verre et perles en acrylique sur armature d'acier inoxydable avec grillage en aluminium et cuivre, et chaînes en PVC, acier et aluminium
Dimensions
274.3 x 296.4 x 213.4 cm
Nationalité
Corée
Mention de source
Acheté en 2009
Numéro d'acquisition
42370