Daniel Richter

Das Mißverständnis [Le malentendu]

2003

Daniel Richter est connu pour ses
toiles aux couleurs vives et aux
personnages flamboyants, souvent
disproportionnés. Il s’inspire d’allégories
tirées de l’histoire de l’art
pour représenter les problèmes
géopolitiques et les conflits modernes.
Ce qui l’intéresse davantage,
comme il le souligne, « c’est une
vision hystérique et délirante du
monde ». Dans ce paysage, une
ville de béton gris s’étale sous
un ciel lourd et menaçant, tel un
monde urbain au bord de la destruction.
Une certaine tension y
règne, car les quelques personnages
aux costumes éclatants se
dirigent, méfiants, vers les oiseaux
perchés dans l’arbre. « Les gens ne
voient pas le chat. Il va à la chasse
aux oiseaux et il nous sourit d’un
air complice. Voilà notre drame.
Il s’appelle Das Mißverständnis »,
précise Richter.

Titre
Das Mißverständnis [Le malentendu]
Date
2003
Technique
Peinture
Matériaux
huile sur toile
Dimensions
270 x 230 cm
Nationalité
Grèce
Mention de source
Acheté en 2013
Droits d'auteur
Photo © MBAC <br/> Avec l?autorisation de Contemporary Fine Arts, Berlin
Numéro d'acquisition
45887