Hans Baldung

Ève, le serpent et la Mort

v. 1510-1515

Dissimulant la pomme derrière son dos, Ève jette un regard aguicheur à Adam, devenu ici un cadavre en décomposition. Incarnation de la Mort, il cueille un autre fruit dans l’arbre de la connaissance. Avec le serpent – symbole du diable – ils sont intimement liés par le toucher, la morsure et l’étreinte, expressions physiques du péché qui condamne l’humanité à la mortalité. La scène est ambiguë : Baldung, présumant que le spectateur masculin éprouvera du plaisir devant la beauté d’Ève, expose ainsi sa corruption morale.

Artiste
Titre
Ève, le serpent et la Mort
Date
v. 1510-1515
Technique
Peinture
Matériaux
huile sur bois, probablement du tilleul
Dimensions
64 x 32.5 cm
Nationalité
Allemagne
Mention de source
Acheté en 1972
Numéro d'acquisition
17011