Douglas Gordon

Faire le mort. En temps réel

2003

Dans ses installations vidéo, Douglas Gordon cherche à modifier les relations conventionnelles entre le spectateur et l’image, en jonglant avec les techniques cinématiques de durée, de dédoublement et de reflet des images. Pour « Faire le mort. En temps réel », il a fait venir une jeune éléphante indienne nommée Minnie dans la spacieuse Gagosian Gallery de New York. Sur place, une équipe de tournage professionnelle a capté des images de l’animal effectuant une série de tours : faire le mort, rester immobile, marcher en cercle, marcher à reculons, se lever et faire le beau. Pour l’installation, Gordon a projeté sa démarche à la fois gauche et gracieuse sur trois écrans différents. À l’aide de ces multiples prises de vue de Minnie, il cherche à évoquer un trio d’éléphants de cirque ou une gigantesque sculpture vivante, construite avec une attention au détail captivante et des images cadrées de façon inusitée. Ce faisant, l’artiste a transposé le genre de spectacle que l’on associe au zoo ou au cirque dans l’espace d’une galerie d’art, offrant une occasion inespérée d’observer cet animal comme jamais auparavant.

Titre
Faire le mort. En temps réel
Date
2003
Technique
Média temporel
Matériaux
3 vidéos numériques, lecteurs DVD, 2 projecteurs vidéo, écrans de projection et 1moniteur
Dimensions
installation aux dimensions variable
Nationalité
Grande-Bretagne
Mention de source
Acheté en 2003
Numéro d'acquisition
41201.1-3