Hadley+Maxwell

Freudemocracy 6

2009

« FREUDEMOCRACY 6 », l'une des vingt et quelques composantes de l'installation évolutive 1+1-1 de Hadley+Maxwell, déconstruit l'oeuvre filmique « One Plus One » (1968) de Jean-Luc Godard. Dans le documentaire de Godard, les scènes où les Rolling Stones enregistrent la chanson « Sympathy for the Devil » sont entrecoupées de scènes fictives de monologue ou d'entrevue avec des acteurs discutant de sujets politiques et délicats comme le pouvoir noir, la pornographie, le racisme, le marxisme, la libération de la femme et Mai 68. Chaque scène comporte un acte de traduction, de transcription, de dictée ou de répétition, car Godard fait lire, taper, enregistrer ou réciter par ses personnages des textes tels que « Soul on Ice » d'Eldridge Cleaver, « Blues People » de LeRoi Jones ou « Mein Kampf » d'Adolf Hitler. Ici, Hadley+Maxwell invite le spectateur à fredonner les mots provocateurs. Cédant à un humour sombre, la vidéo accentue le divorce entre le scénario et son contexte original en ménageant une trêve à cette violence en favorisant une zone tampon à la fois dérangeante et ambivalente.

Titre
Freudemocracy 6
Date
2009
Technique
Film
Matériaux
vidéodisque numérique (DVD), 54 min 16 s, verre et tee-shirt noir d'homme
Dimensions
installation aux dimensions variable
Nationalité
Canada
Mention de source
Acheté en 2009
Numéro d'acquisition
42368.16