Nell Tenhaaf

In vitro (l'impeccable plaie)

1990

« la scission : ancienne, irréparable la sélection : silencieuse, irréversible la plaie : invisible, muette, impeccable » Cette oeuvre s'inspire de deux « miracles » scientifique et religieux : la fertilisation in vitro et la crucifixion et la résurrection de Jésus-Christ. Certaines éprouvettes contiennent des représentations fragmentaires du corps blessé du Christ d'après des tableaux de la Renaissance, alors que d'autres renferment les chromosomes X et Y qui contrôlent le bagage génétique. Les images numérotées renvoient aux 23 chromosomes porteurs de l'ADN, et le numéro répété représente le chromosome qui détermine le sexe. Selon une perspective féministe, les femmes devraient considérer avec un esprit critique ces récits de la transcendance miraculeuse des limites naturelles du corps humain, puisque sont gravés dans leur chair les discours patriarcaux de la religion et de la science.

Artiste
Titre
In vitro (l'impeccable plaie)
Date
1990
Technique
Photographie
Matériaux
4 caissons à lampes fluorescentes avec 24 diachromies couleur (Duratrans), plexiglas
Dimensions
153.8 x 125.8 x 20.2 cm (total)
Nationalité
Canada
Mention de source
Acheté en 1998
Numéro d'acquisition
39685.1-4