Susan Britton

Interference

1977

L’atmosphère de cette vidéo efficace et décisive oscille entre le film noir et la vacuité existentielle d’un tableau d’Edward Hopper tandis que sa structure narrative rejoint différents genres allant du roman d’espionnage à un cinéma vérité sans indulgence, en passant par le feuilleton télévisé populaire. Le film s’ouvre sur une simulation d’acte sexuel tandis que la protagoniste – l’artiste elle-même – nous présente à voix haute une analyse perspicace des conséquences des forces du marché et de la culture d’entreprise sur la vie moderne. Le scénario se révèle à travers une série de capsules décrivant les comportements outranciers des gens au bureau, dans la rue et dans leur chambre à coucher.

Avant la création de la Cameron House en 1981 et de sa future scène artistique, Susan Britton a contribué de façon appréciable à faire connaître l’art vidéo en organisant, avec Robert Stewart et Robin Wall, un programme de séances nocturnes au Subway Room, un club artistique de l’hôtel Spadina.

Artiste
Titre
Interference
Date
1977
Technique
Film
Matériaux
vidéo n/b, 52 min sur cassette 3/4 po
Nationalité
Canada
Mention de source
Acheté en 1979
Numéro d'acquisition
23511