Albrecht Dürer

La bête aux cornes d'agneau

v. 1496-1497

De la mer sort une bête aux dix cornes et aux sept têtes qui représente les sept péchés capitaux. Au centre, la tête fièrement dressée du lion représente Superbia ou l’orgueil, considérée comme la racine du mal; la face livide surmontée de petites cornes d’escargot symbolise Acedia ou la paresse, et la tête au bec et aux petits yeux, Invidia ou l’envie. En contrebas, la foule suit la bête avec admiration. À gauche du centre, une autre bête aux traits de lion et aux cornes d’agneau fait descendre le feu du ciel. En haut, le Christ coiffé d’une couronne en or siège et tient une faucille, allusion à la vision de la moisson de la vigne de la terre. Dans le coin supérieur droit, un ange qui tient aussi une faucille vendange les grappes et les jette dans le grand pressoir de la colère divine, symbole du jugement des damnés (Apocalypse 14:17-19).

Titre
La bête aux cornes d'agneau
Date
v. 1496-1497
Technique
Estampe
Matériaux
gravure sur bois sur papier vergé
Dimensions
38.8 x 27.9 cm
Nationalité
Allemagne
Mention de source
Acheté en 1922
Numéro d'acquisition
2069