Medrie MacPhee

La cité invisible (pour Calvino)

1997

Dans « Opéra », comme l’indique le titre, le site industriel se présente comme un décor de théâtre et d’opéra avec des interprètes mécaniques aux proportions imposantes. Les structures industrielles doivent leur anthropomorphisme tant au titre du tableau qu’à leur ressemblance avec le corps humain. Dans « La cité invisible », de nombreuses formes circulaires sur de longues tiges oscillantes évoquent comme par magie l’une des villes oniriques de l’écrivain italien Italo Calvino. Peut-être cette métropole imaginaire appartient-elle à un avenir postindustriel où l’architecture s’inspire de la végétation et des réseaux.

Titre
La cité invisible (pour Calvino)
Date
1997
Technique
Peinture
Matériaux
huile sur toile
Dimensions
212.2 x 162.4 x 4 cm
Nationalité
Canada
Mention de source
Don de Sean Nakatani, Burnaby (Colombie-Britannique), 2000
Numéro d'acquisition
40608