Pierre-Paul Prud'hon

L'Amour séduit l'Innocence, le Plaisir l'entraîne, le Repentir suit

1809

Avec cette peinture allégorique, Prud’hon explore le registre érotique. Le sujet préoccupe cet artiste tourmenté, qui l’aborde avec un pessimisme sombre dont ce tableau figure l’aboutissement. La composition en bas-relief témoigne du goût de Prud’hon pour l’Antiquité, tempéré ici par sa sensibilité aux atmosphères vaporeuses de Léonard de Vinci et du Corrège. La toile devait être présentée au Salon de 1810 mais le projet est abandonné lorsque, à la fin de 1809, Napoléon divorce de l’impératrice Joséphine, qui l’avait commandée. Inachevé, le tableau demeura dans l’atelier du peintre jusqu’à sa mort.

Cadre : bois mouluré avec ornements sculptés, doré.
France, fin du XVIIIe siècle

Titre
L'Amour séduit l'Innocence, le Plaisir l'entraîne, le Repentir suit
Date
1809
Technique
Peinture
Matériaux
huile sur toile
Dimensions
98 x 81.5 x 2.5 cm
Nationalité
France
Mention de source
Acheté en 2012
Numéro d'acquisition
45443

Plus sur Pierre-Paul Prud'hon