Joseph Légaré

Le choléra à Québec

v. 1832
Catégorie: 

À l'été 1832, l'épidémie de choléra qui sévit à Québec est dévastatrice, fauchant quelque 3000 de ses 20 000 habitants. Cette tragédie et d'autres fléaux - incendies, éboulis - qui frappent la ville portuaire à l'époque, inspirent Joseph Légaré, peintre pittoresque par excellence. La cathédrale et les maisons qui bordent la rue Buade servent de fond de scène à l'activité qui règne sur la place du marché de la Haute-Ville, un soir de pleine lune d'été. Avec un luxe de détails, l'artiste représente une foule nerveuse, une charrette de cadavres et un ecclésiastique se précipitant au chevet d'un mourant. Les feux allumés contribuent par leur rougeoiement à la dramatisation de la scène. Peintre romantique formé au contact des nombreux topographes britanniques qui séjournent à Québec, Légaré peint l'horreur du fléau, non pour le décrire, mais pour en consacrer l'effet.

Titre
Le choléra à Québec
Date
v. 1832
Technique
Peinture
Matériaux
huile sur toile
Dimensions
82.2 x 111.4 cm
Nationalité
Canada
Mention de source
Acheté en 1959
Numéro d'acquisition
7157