Andrea Mantegna

Le combat des dieux marins (partie gauche)

v. 1485-1488

Il ne fait nul doute que les gravures d’Andrea Mantegna occupent une place privilégiée dans l’histoire de l’estampe. Elles exercent une influence considérable sur les arts visuels européens. Il en va de même pour Le combat des dieux marins, une image des plus emblématiques de la Renaissance italienne. La composition de cette gravure rare constituée de deux planches (dont la partie gauche est ici exposée) se déploie sur la longueur à la manière d’une frise antique. La présence du vice de l’Envie, personnifié par une vieille femme émaciée, indique que le sujet se veut une allégorie de la virulence dévastatrice de l’envie humaine. Des tritons et des chevaux marins, motivés par l’envie, s’assaillent de coups dans un marais tout près duquel s’élève une statue de Neptune vue de dos.

Titre
Le combat des dieux marins (partie gauche)
Date
v. 1485-1488
Technique
Estampe
Matériaux
gravure au burin sur papier vergé
Dimensions
28 x 42.7 cm
Nationalité
Italie
Mention de source
Acheté en 1915
Numéro d'acquisition
1074