David Rabinowitch

Le cycle Collinasca

1992

Connu surtout comme sculpteur, David Rabinowitch réalise aussi des dessins et des estampes. Son oeuvre, en général abstraite, ne se limite pourtant pas au seul langage de la couleur, de la forme et des matériaux. Rabinowitch explore en effet l'art dans sa nature propre comme dans son rapport aux autres disciplines - philosophie, sciences et mathématiques. « Le cycle Collinasca » repose sur un plan très structuré conçu pour un vaste cycle éventuel d'estampes. Deux systèmes se superposent, l'un déterminant les couleurs reproduites et l'autre les motifs géométriques répétés. L'artiste conserve toutefois une démarche artistique ouverte à l'intuition et à l'expérimentation; l'oeuvre ne résulte pas strictement de la raison pure. Ainsi, dans « Le cycle Collinasca », Rabinowitch joue librement sur l'équilibre, la répétition et la pesanteur des figures circulaires. Un critique a dit de lui qu'il « ne cédait jamais complètement à l'idée de système ou d'unité conventionnelle ». L'artiste lui-même compare son cycle au tableau périodique du chimiste Dimitri Mendeleiev (1834-1907), tableau qui représente une description schématique de la structure moléculaire de la matière. Rabinowitch note que si les relations dans le tableau périodique de Mendeleiev décrivent l'expérience, les relations dans son oeuvre la produisent.

Titre
Le cycle Collinasca
Date
1992
Technique
Estampe
Matériaux
12 gravures sur bois en couleurs sur papier japon vélin
Dimensions
200 x 82 cm each (approx.)
Nationalité
Canada
Mention de source
Acheté en 1993
Numéro d'acquisition
37104.1-12