Rembrandt van Rijn

Le denier de César

1629

« Nous est-il permis ou non de payer le tribut à César ? » ... « Montrez-moi un denier ». Et ils lui montrèrent un denier. Et Jésus leur dit : « De qui porte-t-il l'effigie ? Et la légende? » « De César », répondirent-ils. Alors il leur dit : « Eh bien ! rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. » [Mt 22,17-22].

Nous voyons briller une pièce de monnaie dans la main d'un des personnages rassemblés autour du Christ. Un trait de lumière frappe le groupe, se fondant avec le rayonnement divin du Christ, rendant la distinction entre le naturel et le surnaturel difficile à percevoir. L'espace sombre, nébuleux, est centré sur la figure du Christ, qui se reflète sur la colonne derrière lui. Ce tableau fait partie des oeuvres précoces de Rembrandt, mais la fascination de l'artiste pour les jeux d'ombre et de lumière est déjà manifeste. L'utilisation d'un pinceau lourdement chargé pour reproduire les éclats de lumière sur le riche brocart du vêtement de l'un des grands prêtres annoncent ses oeuvres de maturité.

Titre
Le denier de César
Date
1629
Technique
Peinture
Matériaux
huile sur chêne
Dimensions
41.8 x 32.8 cm
Nationalité
Pays-Bas
Mention de source
Acheté en 1967
Numéro d'acquisition
15231