Joyce Wieland

Le fantôme de la peinture

1983-1984

Figure pionnière des débuts du cinema d’avant-garde canadien, Wieland a produit un immense corpus partagé entre peinture, sculpture, gravure, courtepointe, dessin et film. À la fin des années 196, elle délaisse la peinture pour la represdre dans les années 1980. Elle crée alors des toiles puissantes et intimes où elle évoque ses réflexions sur la lutte des femmes, tant dans la vie que dans l’art. Souvent considérée comme la << première artiste féministe >> du Canada, Wieland explore sa vision politique avec des images provocantes de la sexualité feminine, de la passion hystérique, de la violence corporelle et des pièges du devoir et de la vie domestique. Ces derniers themes sone certainement évoqués dans son frénétique Expérimentation de la vie, où l’on voit au loin une femme enflammée courir d’une maison à l’autre, elles aussi dévorées par le feu.

Artiste
Titre
Le fantôme de la peinture
Date
1983-1984
Technique
Peinture
Matériaux
huile sur toile
Dimensions
170.2 x 121.9 cm
Nationalité
Canada
Mention de source
Acheté en 1985
Numéro d'acquisition
28803

Plus sur Joyce Wieland