William England

Le pont ferroviaire suspendu, vu du quai du « Maid of the Mist », Niagara

1859
Catégorie: 

En tant qu'employé de la London Stereoscopic Company, William England est dépêché en Amérique du Nord en 1859 avec mission d'en rapporter des vues des nombreuses merveilles naturelles. Déterminé à réaliser une série qui s'intitulerait « America in the Stereoscope », England voyage de New York jusqu'à la frontière canadienne et atteint les chutes Niagara. L'ouvrage d'art illustré ici - premier pont ferroviaire suspendu au monde - constitue une véritable prouesse technique. Dans la présente vue, prise de ce qui deviendra le point d'accostage du traversier « Maid of the Mist », England a fait figurer sa femme et ses enfants au premier plan. Les rondins grossièrement équarris qui soutiendront le quai semblent solidement enfoncés dans le sol, alors que, à l'arrière-plan, le pont a l'air de s'étirer au-dessus de la gorge, tel un soyeux fil d'araignée. Le tablier supérieur du pont est réservé au matériel ferroviaire, et le tablier inférieur, aux piétons et aux voitures hippomobiles.

Titre
Le pont ferroviaire suspendu, vu du quai du « Maid of the Mist », Niagara
Date
1859
Technique
Photographie
Matériaux
épreuve à l'albumine argentique
Dimensions
24 x 28.3 cm
Nationalité
Grande-Bretagne
Mention de source
Acheté en 1985
Numéro d'acquisition
28823