Anne-Louis Girodet de Roucy-Trioson

Madame Erneste Bioche de Misery

1807

Girodet était un ami du modèle, vêtu ici à la dernière mode. Sa coiffure et sa tenue sont inspirées de la sculpture romaine antique; la robe blanche, suggérant une simplicité vertueuse, n’en est pas moins révélatrice. La peau lisse de la jeune femme, au modelé délicat, contraste avec les plis élégants du drapé et les contours nets des feuilles. Il émane, tant du modèle que du tableau, un aplomb pouvant tenir de l’artifice. Girodet, qui comptait parmi les élèves les plus talentueux de David et se montra le plus volontaire, se fraiera sa propre voie. Son art est raffiné – voire maniéré – et sensuel.

Cadre : bois mouluré avec ornements en stuc moulé, doré. France, début du XIXe siècle

Titre
Madame Erneste Bioche de Misery
Date
1807
Technique
Peinture
Matériaux
huile sur toile
Dimensions
117.5 x 91.5 cm
Nationalité
France
Mention de source
Acheté en 1974
Numéro d'acquisition
17649

Plus sur Anne-Louis Girodet de Roucy-Trioson