Robin Collyer

Nous pouvons en arriver à de nouvelles convictions

1976

Pour intituler sa sculpture, Collyer s'est inspiré d'une phrase d'Ed Mitchell, l'astronaute américain célèbre pour sa participation à la mission lunaire Apollo 14 en 1971. Dans « Nous pouvons en arriver à de nouvelles convictions », l'artiste fait appel à des moyens mécaniques pour produire un mouvement simple transformé en événement. Ainsi, la propulsion par le ventilateur au plancher de l'éolienne tournant à la même vitesse que la croix d'aluminium sur le mur, crée une relation directe entre les trois objets. Si la citation de Mitchell évoque la transformation possible de la société, Collyer s'oppose à la technologie de l'ère spatiale à laquelle croyait l'astronaute dans cet agencement de machines apparemment vain.

Artiste
Titre
Nous pouvons en arriver à de nouvelles convictions
Date
1976
Technique
Sculpture
Matériaux
ventilateur électrique, moulin à vent en aluminium et croix en aluminium montés sur un moteur
Dimensions
151.1 x 92.1 x 406.4 cm installé
Nationalité
Canada
Mention de source
Acheté en 1979
Numéro d'acquisition
23271