Carsten Höller

One Minute of Doubt

1999

En 1999 l'artiste contemporain allemand de premier plan, Carsten Höller, entreprend de semer le doute à Anvers en sillonnant la ville dans une Mercedez-Benz familiale blanche dotée d’un porte-voix, de haut-parleurs et d’autocollants portant la mention « Le laboratoire du doute » rédigée dans les trois langues les plus répandues en Belgique : le flamand, le français et l’anglais. Paradoxalement, au cours de sa performance, Höller ne peut penser à un seul moyen de communiquer le doute par des mots. Il roule alors sans but, en proie à l’indécision, émettant plutôt du silence et rappelant ainsi de manière quasi métaphorique que, par essence, le doute s’installe là où se tait la parole. « One Minute of Doubt » documente une minute de cette performance projetée sur deux écrans disposés en miroir. Cette « double » présentation renvoie à l’intérêt de longue date que l’artiste porte au doublement et à la répétition comme situations contre-intuitives par rapport au caractère unique de la perception que l’on suppose dans l’observation empirique.

Titre
One Minute of Doubt
Date
1999
Technique
Film
Matériaux
installation vidéo numérique à 2 canaux, 1 min
Nationalité
Belgique
Mention de source
Acheté en 2008
Numéro d'acquisition
42311