Leon Golub

Prométhée II

1998

Dans cette oeuvre tardive, Leon Golub choisit un sujet à la fois personnel et symbolique. Selon la mythologie grecque, Zeus châtie le titan Prométhée d'avoir volé du feu et le condamne à se faire arracher le foie par un aigle. Golub illustre Prométhée comme un voyou pathétique qui se plaint de son sort avec le vocabulaire contemporain du sensationnalisme médiatique. Pour l'artiste, Prométhée est davantage qu'un simple anti-héros archétypal. Comme une sorte d'agent « provocateur » et de rival du tout-puissant Zeus, il symbolise Golub lui-même et le pathétisme de sa représentation évoque peut-être le vieillissement de l'artiste, la diminution de son propre pouvoir.

Artiste
Titre
Prométhée II
Date
1998
Technique
Peinture
Matériaux
acrylique sur lin
Dimensions
302.3 x 246.4 cm unstretched
Nationalité
États-Unis
Mention de source
Acheté en 2000
Numéro d'acquisition
40351

Plus sur Leon Golub