Paolo Farinati

Saint Jean l'Évangéliste

1567

Bartsch et Albricci 3: i/ii

Farinati, né dans une famille de peintres originaire de Vérone, s'adonne surtout au dessin et à la peinture. Sa première oeuvre attestée, « La charité de saint Martin » (1552), est une commande du cardinal Ercole de Gonzague pour la cathédrale de Mantoue. Pratiquement jusqu'à son dernier souffle, il exécutera avec assiduité et brio des commandes destinées à des églises de sa ville natale. Dans l'estampe dont il est ici question, les volumes animés du vêtement de saint Jean et la ligne élégante de son bras tenant la plume ne sont pas sans affinité avec le style maniériste de Véronèse et ses disciples. Cette eau-forte procède de l'un de ses splendides lavis à l'encre et à la plume rehaussés de blanc. Saint Jean est représenté écrivant dans un livre devant son animal héraldique, l'aigle, symbole de l'élévation vertigineuse de sa prose, dans une image qui forme souvent une suite avec celles des trois autres évangélistes Marc, Matthieu et Luc.

Titre
Saint Jean l'Évangéliste
Date
1567
Technique
Estampe
Matériaux
eau-forte sur papier vergé ivoire
Dimensions
28.3 x 19.2 cm
Nationalité
Italie
Mention de source
Don de Philip R.L. Somerville, Toronto, 2010
Numéro d'acquisition
43268