Daniel Richter

Tefzen

2004

Dans «Tefzen », une extravagante troupe circadienne sort tout juste d’un combat mortel. L’artiste s’est représenté sous les traits de la fine danseuse qui domine le premier plan et semble s’écrier « En avant la musique ! », alors qu’incrédule, son regard oblique trahit ce que son corps annonce, projetant « Tefzen » aux confins du tragique et du satirique. Lu comme une allégorie historique du spectacle de la banqueroute moderne, le tableau met en cause la superpuissance par sa palette « américaine », bleu, blanc, rouge, mais reste ambigu dans l’évocation d’événements particuliers. Divers personnages animent la toile, notamment un homme lilliputien enturbanné (dont le coloris verdâtre rappelle la vision de nuit) et une matrone dont le corps est marqué d’un discret « S’il vous plaît, aidez-nous ». Partie d’une série de quatre tableaux aux titres anagrammatiques inspirés des points cardinaux en langue allemande, Tefzen combine Westen (ouest) et Fetzen (un nom qui signifie « lambeau » et un verbe en argot qui veut dire « combattre ») qui laisse sans doute entendre une critique politique de l’Occident.

Titre
Tefzen
Date
2004
Technique
Peinture
Matériaux
huile sur toile
Dimensions
360 x 259.7 cm
Nationalité
Allemagne
Mention de source
Acheté en 2005
Numéro d'acquisition
41508