Augusta Mostyn

Un chêne, Eridge Park, Sussex

avant 1857
Catégorie: 

Cinquième enfant de William Nevill, quatrième comte d'Abergavenny, lady Augusta Mostyn se met à la photographie dans sa jeunesse. Ses deux soeurs, Caroline et Isabel, et elle-même - que l'entourage et la famille surnomment le trio - pourraient avoir appris cet art de W. J. Thoms (1803-1885). « Un chêne, Eridge Park, Sussex » est une vue d'une partie boisée du domaine que possède son père dans le Sussex. La femme assise près de l'arbre pourrait bien être Augusta elle-même (ou l'une de ses soeurs) et l'homme, son mari, Thomas Lloyd-Mostyn. Faire poser des gens au pied d'un arbre est une convention picturale du temps. En les plaçant près de ces énormes éléments de décor, l'artiste peut évoquer non seulement des différences d'échelle, mais aussi la brièveté de la vie humaine par rapport à celle du chêne. Cette photographie figurait dans le « Photographic Album for the Year 1857 » du Photographic Exchange Club.

Titre
Un chêne, Eridge Park, Sussex
Date
avant 1857
Technique
Photographie
Matériaux
épreuve à l'albumine argentique
Dimensions
18.2 x 19.7 cm; image: 17.7 x 19.7 cm
Nationalité
Grande-Bretagne
Mention de source
Acheté en 1994
Numéro d'acquisition
37218