Francine Savard

Une aire bleue

2001

Francine Savard peint à propos de la peinture. Ses toiles monochromes, truffées d'allusions à l'histoire de l'art, à ses écrits, à ses significations, proposent des approches du formalisme et du conceptualisme qui, de façon ludique et délibérée, retournent contre la peinture son propre langage. Pour la série « Un plein un vide » dont ces toiles font partie, Savard s'est inspirée des écrits critiques sur Fernand Leduc, membre du mouvement québécois des plasticiens des années 1950. De ses textes, elle a extrait des mots descriptifs qu'elle a jumelés à des formes présentes également dans l'oeuvre du peintre pour les utiliser dans sa propre production, agrandies au format de ses toiles porteuses de formes similaires. Ce report des mots choisis sur ces dernières met en exergue l'aptitude limitée de la langue à décrire l'art et, du même coup, démontre la nature tout aussi arbitraire de l'abstraction.

Titre
Une aire bleue
Date
2001
Technique
Peinture
Matériaux
acrylique sur toile, marouflée sur caisson de bois
Dimensions
106 x 113 cm irregular
Nationalité
Canada
Mention de source
Acheté en 2002
Numéro d'acquisition
41051

Plus sur Francine Savard