Pietro Testa

Une allégorie de la peinture

v. 1638

Bartsch 29; Bellini 15; Cropper 37, ii/iii (avant effacement de Rossi et autres inscriptions)

Coïncident avec l'élaboration par Testa de son traité théorique : « Trattato della pittura ideale » (fin des années 1630), un des thèmes primordiaux de cette eau-forte est l'importance de l'étude de la nature. La Peinture debout dessine sur une tablette, la Nature fertile à son côté. Devant elle, un petit enfant dessine sur une tablette plus volumineuse, figuration de la bonne méthode d'initiation à l'étude des arts. À gauche, un artiste âgé est assis à terre, un compas et une équerre près du pied droit, Testa croyant que le peintre doit maîtriser les principes de l'architecture. Au bas à gauche, un autre artiste, palette posée près de lui, personnifie l'union harmonieuse du « colore » et du « disegno ». À droite, la Fortune à la trompette trône et au bas à droite, déchu, ligoté, incapable de brandir ni scythe ni sablier, gît le Temps. À l'arrière-plan au centre, dans l'ombre d'un palmier se tiennent les Trois Grâces qui apparaîtront avec plus de netteté à l'artiste, affirme le « Trattato » de Testa, à mesure qu'il progressera dans l'étude de la nature.

Artiste
Titre
Une allégorie de la peinture
Date
v. 1638
Technique
Estampe
Matériaux
eau-forte sur papier vergé ivoire
Dimensions
30.1 x 34.9 cm; planche: 28.2 x 32.5 cm
Nationalité
Italie
Mention de source
Don de Philip R.L. Somerville, Toronto, 2010
Numéro d'acquisition
43273