William Kentridge

What Will Come

2007

Le film d’animation « What Will Come » découle des investigations permanentes que mène William Kentridge sur les mécanismes de la vision. « Cette démarche, explique-t-il, consistait à examiner différentes machines qui nous aident à voir et rendent conscient le processus de la vue, dans le but de traduire sous forme graphique cette opération enrobée de mystère. » Depuis l’année 2000, Kentridge dessine des anamorphoses : selon cette technique datant du XVIe siècle, une image apparaît déformée jusqu’à ce qu’on la regarde sous un certain angle ou en se servant d’un appareil spécial. Avec « What Will Come », il a réalisé le premier film d’animation anamorphique de l’histoire du cinéma. L’oeuvre déploie un ensemble d’images de conflit et de violence en rapport direct avec la guerre d’Abyssinie de 1935-1936. Tournant tel un manège forain, le film représente les « indispensables » de la guerre - avions, bombes, masques à gaz - mais aussi des images plus agréables de paysages et du cosmos ainsi qu’un autoportrait. Sur la piste sonore, les bruits de la foire avec ses cris de joie se mêlent à une chanson de route italienne, populaire auprès des fascistes de Mussolini. Le film prend fin sur des scènes où les figures du manège forment l’un de ces fameux défilés dont Kentridge a le secret et où, selon les mots de l’artiste, « une horde tapageuse prend d’assaut l’univers ».

Titre
What Will Come
Date
2007
Technique
Média temporel
Matériaux
film n/b 35 mm reporté sur vidéodisque numérique (DVD), 8 min 40 s, table en acier laminé à froid et cylindre en acier poli de 6 mm
Dimensions
installation aux dimensions variable
Nationalité
Afrique du Sud
Mention de source
Acheté en 2008
Numéro d'acquisition
42294

Plus sur William Kentridge