Magazine

Dans son livre sur Bertram Brooker, James King brosse le portrait d’un homme de la Renaissance qui se définit autant par les diverses carrières qui ont nourri son art que par l’art en tant que tel.
Les artistes et les écrivains préfèrent souvent décrire des amours tragiques et désespérées, évoquer des relations difficiles, vouées à l’échec, et doublées d’une formidable tension dramatique.
Après l’explosion à Halifax, Arthur Lismer peint Camouflage d’hiver, sur la base d’esquisses réalisées le long du front de mer de la ville dans le cadre de son travail pour le Canadian War Memorials Fund.
Le tableau À la table du déjeuner de Carl Moll capte un moment de quiétude dans la vie quotidienne, un instantané de sérénité et de calme exprimé dans le style précis et lumineux de l’artiste.
L’incomparable artiste graveur M.C. Escher a créé des mondes picturaux extraordinaires dans un style tout à lui. La plus récente donation faite par son fils George enrichit la collection d’œuvres rares.
Paul Klee fait partie des peintres et dessinateurs les plus novateurs de son temps, un artiste alliant abstraction et figuration dans son langage pictural sans équivalent.
Au début de sa période surréaliste, Salvador Dalí se plaisait à créer des tableaux de petit format.
Lors du dévoilement de l’identité du lauréat du Prix Sobey pour les arts en 2018, Chris Hampton traite de l’importance acquise par ce prix et de la volonté du milieu muséal de faire briller les artistes.
Au cours de la Première Guerre mondiale, plusieurs artistes canadiens et britanniques ont dénoncé et illustré la dévastation et l’horreur de « la der des der ».