Le Groupe des Sept et le graphisme

Arthur Goss, Photographie des membres du Groupe des Sept, de gauche à droite, A.Y. Jackson, Frederick Varley, Lawren S. Harris, Barker Fairley (qui n'était pas un membre du groupe), Francis (« Franz ») Johnston, Arthur Lismer et J.E.H. MacDonald, v. 1920. Photographie. Bibliothèque et Archives, Musée des beaux-arts du Canada. Photo: MBAC Bibliothèque et Archives

Les membres de l’aujourd’hui réputé Groupe des Sept sont surtout connus pour leurs tableaux emblématiques du paysage canadien. On sait moins que ces artistes, à l’exception de Lawren S. Harris, ont financé leur carrière de peintre en travaillant comme graphistes, réalisant un vaste éventail de créations pour des publicités, des livres, des brochures, des revues et des affiches. L’exposition présentée actuellement à Bibliothèque et Archives du Musée des beaux-arts du Canada propose une sélection de productions graphiques des membres d’origine du Groupe dans le cadre du centenaire de la formation de celui-ci, qui a tenu sa première exposition à l’Art Gallery of Toronto en mai 1920.

Cinq des sept membres (J.E.H. MacDonald, Franklin Carmichael, Francis (« Franz ») Johnston, Arthur Lismer et Frederick Varley) ont travaillé avec Albert Robson et Tom Thomson chez Grip Engraving Ltd, une société de graphisme fondée à Toronto par le caricaturiste John W. Bengough en 1873. MacDonald, le plus âgé du Groupe, a œuvré chez Grip de 1895 à 1903, puis de nouveau à compter de 1906, devenant graphiste principal. Franz Johnston est entré chez Grip en 1908, la même année que Thomson (mort en 1917 avant la création du Groupe des Sept, mais qui a toujours été considéré comme en faisant partie). Carmichael et Lismer, quant à eux, sont arrivés dans l’entreprise en 1911; Varley a été le dernier à les rejoindre quand, encouragé par Lismer, il a immigré au Canada, en provenance d’Angleterre, en 1912.

J.E.H. MacDonald, Les Canadiens répondent à l'appel, 1914. Lithographie en couleurs sur papier vélin, 108 x 73.5 cm. Don de M. et Mme J.A. Machado, Ottawa, 1936. Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa Photo : MBAC

Dès 1911, MacDonald avait décidé de quitter Grip pour se concentrer sur la peinture, mais il a poursuivi une activité de graphiste pigiste au cours des deux décennies suivantes. Un an plus tard, suivant en cela Robson et Thomson, Carmichael, Johnston, Lismer et Varley ont été engagés par le concurrent de Grip, Rous and Mann Ltd, premier imprimeur au Canada à mettre sur pied un service permanent de graphisme. Harris et Jackson sont les deux seuls membres à n’avoir jamais travaillé pour l’une ou l’autre de ces entreprises. Le Groupe a continué à évoluer sur le plan artistique au milieu des années 1910 au fil de voyages de croquis dans le parc Algonquin et dans d’autres lieux. Ces sorties ont profondément marqué la peinture des artistes, mais aussi leur production graphique.

MacDonald était le graphiste le plus prolifique parmi ses collègues du Groupe des Sept. Il a commencé comme apprenti à la Toronto Lithographing Company en 1889 avant de partir pour Londres, en Angleterre, où il a travaillé pour Carleton Studio : c’est là qu’il a parfait sa connaissance des styles Art nouveau et Arts and Crafts. À son retour chez Grip, il a dessiné des brochures de voyage pour des entreprises comme le Chemin de fer Canadien Pacifique. Parmi ses créations indépendantes les plus marquantes, on note l’affiche Canada and the Call [Le Canada et l’appel], conçue pour l’exposition de l’Académie royale des arts du Canada en 1914 en soutien au Fonds patriotique, ainsi que des couvertures pour plusieurs catalogues d’exposition dans les années 1920, par exemple celle pour l’Exposition d’art canadien de 1927 au Musée du Jeu de Paume à Paris.

Franz Johnston, Dessins des illustration et lettrage pour la brochure Bon Echo: A Summer and Autumn Resort pamphlet, v. 1922; Franklin Carmichael, Dessin de couverture pour la brochure Bon Echo Inn, v. 1928. Bibliothèque et Archives, Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa Photo : MBAC Bibliothèque et Archives

Johnston a étudié l’art en Allemagne et aux États-Unis avant de rentrer à Toronto, où il a poursuivi sa formation auprès de l’artiste Gustav Hahn à la Technical School. En 1907, il a collaboré occasionnellement avec Grip en tant que graveur; il fera de même ultérieurement chez Rous and Mann. Annonciateur des créations futures de Carmichael et Jackson, Johnston a conçu des brochures pour le Bon Echo Inn, en particulier, en 1916, la page de couverture de la publication officielle du complexe, The Sunset of Bon Echo. À l’instar d’autres membres du Groupe, il a également réalisé des illustrations pour de nombreux livres et revues. Membre d’origine du Groupe, le très prolifique Johnston a participé à l’exposition inaugurale de 1920. Son appartenance a cependant été de courte durée, puisqu’il l’a quitté l’année suivante, quand il est devenu enseignant à la Winnipeg School of Art.

Carmichael, benjamin du Groupe, est né et a grandi à Orillia, en Ontario. En 1910, il est parti pour Toronto étudier au Central Ontario School of Art and Industrial Design (dès 1912, l'Ontario College of Art). L’année suivante, il a brièvement été encadré par MacDonald chez Grip. Même s’il a pris un atelier d’artiste avec Tom Thomson en 1914, il a mené en parallèle une carrière de graphiste pendant les vingt ans qui ont suivi. En 1932, il est devenu formateur à temps plein en dessin publicitaire à l’Ontario College of Art. Au cours des dernières années de sa vie, il s’est plus orienté vers la gravure, tout en continuant à accepter des commandes en graphisme, notamment la conception de livres.

Arthur Lismer, Dessin de couverture pour le livre Marius Barbeau, Come a Singing Canadian Folk Songs, Ottawa, 1947. Bibliothèque et Archives, Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa Photo : MBAC Bibliothèque et Archives

Tout comme MacDonald, Lismer a reçu une formation en conception publicitaire en Angleterre avant d’immigrer au Canada en 1911. Après un passage de moins d’un an chez Grip Engraving puis de trois ans chez Rous and Mann, il a déménagé à Halifax pour y diriger la Victoria School of Art and Design de 1916 à 1919. Il est par la suite retourné à Toronto et s’est joint à l’Ontario College of Art, mais il a continué à honorer des contrats commerciaux, en particulier pour des brochures et des livres. La conception graphique la plus réussie de Lismer est sans nul doute celle de l’ouvrage The Privacity Agent de Bernard K. Sandwell. Il a également participé aux illustrations de plusieurs livres de Marius Barbeau, dont Come 'A Singing: Canadian Folk-Songs.

Frederick Varley, Dessin de page de titre de William Arthur Deacon, Pens and Pirates, Toronto,1923. Bibliothèque et Archives, Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa Photo : MBAC Bibliothèque et Archives

Varley était un des amis de Lismer à Sheffield, en Angleterre, et a été embauché chez Grip peu de temps après son arrivée à Toronto en 1912. Comme ses collègues artistes, il est passé chez Rous and Mann l’année suivante, et y est resté jusqu’en 1918, où il a participé à la Première Guerre mondiale et est devenu peintre de guerre officiel. Les talents de graphiste de Varley sont particulièrement évidents dans ses conceptions de livres, la plupart desquelles ont été réalisées pour le compte de la société Ryerson Press, créée récemment. On distinguera notamment Complete Poems de Thomas Maclnnes, Newfoundland Verse de E.J. Pratt et Pens and Pirates de William Arthur Deacon, tous publiés en 1923.

A.Y. Jackson, Bon Echo Inn, 1924. Sérigraphie en couleurs sur papier vélin, 58.7 x 40.7 cm; image: 56.1 x 38.8 cm. Acheté en 1981. Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa. © Succession A. Y. Jackson / SOCAN (2020) Photo : MBAC

Jackson a été formé en graphisme, mais ni chez Grip, ni chez Rous and Mann. Il a plutôt travaillé pour diverses entreprises de lithographie dans sa ville natale de Montréal, ainsi qu’à Chicago. Bien qu’il ait décidé de se consacrer à la peinture dès 1905, il a continué à accepter à l’occasion des commandes en graphisme. Il a réalisé ses premières illustrations de livre en 1912 pour Little Book of Bird Songs, de Louise Murphy, et en 1924, il a conçu la première de couverture, les pages de garde, le frontispice et dix illustrations pour Chez Nous (Our Old Quebec Home) d’Adjutor Rivard. À l’image de Johnston et Carmichael, Jackson a aussi produit du matériel promotionnel pour le complexe Ben Echo, par exemple l’affiche Bon Echo Inn on the Mazinawe Lakes, généralement considérée comme l’une des meilleures affiches d’art de l’époque.

Lawren S. Harris, Dessin de couverture pour Contrasts. A Book Of Verse, Toronto, 1922. Bibliothèque et Archives, Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa. © Famille de Lawren S. Harris Photo : MBAC Bibliothèque et Archives

Héritier de la fortune Massey-Harris, Lawren S. Harris a été moins enclin que les autres membres du Groupe à s’occuper de projets commerciaux. Il s’est cependant de temps à autre, au cours de sa carrière, aventuré dans l’illustration de revues et la conception de livre, réalisant par exemple plusieurs dessins pour Going Down from Jerusalem, de l’auteur et journaliste Norman Duncan, à l’occasion d’un voyage au Moyen-Orient en compagnie de ce dernier en 1907. Le texte et les images qui en ont résulté ont été publiés en feuilleton dans Harpers Magazine, puis sous forme de livre en 1912. Dix ans plus tard, Harris a créé la première de couverture, les pages de garde et les illustrations de son propre recueil de poèmes, Contrasts.

Chacun des membres du Groupe des Sept a mené parallèlement avec une égale passion son activité en graphisme et en peinture, l’une influençant l’autre. L’exposition présentée actuellement donne un aperçu des nombreux exemples remarquables des réalisations du Groupe dans le domaine de la conception commerciale.

 

The Group of Seven: Graphic Design is on view at the Library and Archives at the National Gallery of Canada until January 3, 2021. Share this article and subscribe to our newsletters to stay up-to-date on the latest articles, Gallery exhibitions, news and events, and to learn more about art in Canada.​

Partager cet article: 

À propos de l'auteur

Exposition