Histoires parallèles. Sur les pas du Groupe des Sept

  

Photo © Goose Lane Editions

Tout commence en 1977 à Killarney, en Ontario. Occupés avec leurs enfants à cueillir des bleuets au lac Nellie, deux mécènes bien connus du monde de l’art canadien, Jim et Sue Waddington, tombent sur le lieu capturé par A.Y. Jackson dans Hills, Killarney, Ontario (Nellie Lake) [Collines, Killarney, Ontario [lac Nellie]) (v. 1933). Ils ne le savent pas encore, mais leur découverte donne le coup d’envoi à 36 années d’expéditions de localisation et de photographie de paysages peints par le Groupe des Sept.

Les Waddington ont documenté leurs périples dans un ouvrage paru en 2013, In the Footsteps of the Group of Seven [Sur les pas du Groupe des Sept]. Sous la plume de Jim Waddington, le récit prend la forme d’une série de minuscules énigmes dont beaucoup ont été résolues. Leurs émotions sont presque palpables à mesure que se déroule le fil de leurs aventures : satisfaction lors de la découverte du lieu précis d’Evening, Georgian Bay [La baie Georgienne, le soir] (v. 1920) de Fred Varley ; excitation après celle du paysage peint par le prédécesseur du Groupe des Sept, Tom Thomson, dans Chalet sur rive rocheuse (1914), à l’affiche au MBAC dans la salle A109a.

Suivant une trame géographique plutôt que chronologique, la narration suit les pistes qu’ont suivies les Waddington en Ontario et au Canada pour retrouver les paysages qui ont frappé les membres du Groupe des Sept il y a cent ans. Leur odyssée renverse l’idée communément admise voulant que ces derniers aient surtout été des artistes de l’Ontario en démontrant qu’ils se sont inspirés de lieux aussi éloignés à l’ouest que l’île de Vancouver, au nord que l’Arctique et à l’est que Petite Rivière, en Nouvelle-Écosse.

Les auteurs ne nous abandonnent pas à notre imagination. Chaque découverte s’accompagne d’une reproduction de l’œuvre et d’une photo des lieux prise par eux. Disposés côte à côte, ces éléments visuels permettent de mieux apprécier ces célèbres descriptions au rendu vigoureux de paysages canadiens, tout en illustrant les libertés prises par les artistes.

L’histoire des Waddington est touchante. Évoquant leur recherche du lieu de leurs œuvres préférées d’A.J. CassonLittle Bay, North Channel [Petite baie, chenal du Nord] (1948) et A Little Bay in La Cloche Channel [Petite baie du chenal de La Cloche] (v. 1958) —, ils nous donnent un aperçu de leur relation : « Je ne la croyais pas, mais nous sommes mariés depuis si longtemps que je savais que ce n’était pas la peine de la contredire. » 

Le livre nous en apprend autant sur les artistes du Groupe des Sept que sur le couple lancé à leur poursuite. De précieuses connaissances sur l’histoire, le style et les aventures de chaque peintre dans les grands espaces canadiens sont concentrées dans l’introduction du consultant et critique d’art canadien Tom Smart et dans le premier chapitre, mais d’autres observations du genre parsèment le reste de l’ouvrage. Les récits illustrés par les photos des artistes nous font découvrir huit — non, ce n’est pas une erreur — peintres du Groupe des Sept : A.Y. Jackson, Frederick Varley, Lawren Harris, Frank Johnston, Arthur Lismer, J.E.H. MacDonald, Franklin Carmichael et A.J. Casson. Et rien de ce qui concerne le Groupe des Sept ne serait complet sans parler de Tom Thomson et de son influence sur de nombreux membres du Groupe. Bien que Thomson ait disparu avant la formation du Groupe en 1920, le livre lui accorde beaucoup de place.

Ces histoires parallèles nous amènent remarquablement près du Groupe des Sept, mais situent les artistes juste hors de notre portée. Cette lecture à la fois fascinante, facile et légère ravira les aficionados du Groupe des Sept, les amoureux des grands espaces et quiconque s’intéresse à ces artistes qui ont défini un style de peinture typiquement canadien. In the Footsteps of the Group of Seven nous permet de nous asseoir à l’endroit exact où se sont assis les membres du Groupe des Sept, ne serait-ce que pour un moment.

In the Footsteps of the Group of Seven est en vente à la Librairie du MBAC [en anglais seulement].

Partager cet article: 

À propos de l'auteur