Magazine

Découvrez les récits derrière l’œuvre d’art. Les articles du Magazine, chaque mois dans votre boîte courriel.    Abonnez-vous maintenant

Centre. Civique. I, II, III, de Larissa Fassler, est l’une des œuvres qui décline des perspectives multiples sur les espaces urbains, chacune offrant le regard particulier de l’artiste; tous nous invitent à...
Au cours de son séjour d’une dizaine d’années à Madras, le portraitiste miniaturiste John Smart peint un portrait élégant, mais plus naturel, d’Elizabeth Campbell, marque d’affection pour son mari.
Dans son plus récent projet, la photographe Leslie Hossack s’est inspirée du tableau de Vilhelm Hammershøi, dans la collection du Musée, et des ressources et de l’expertise artistique de l’institution.
Jean-Jacques de Boissieu est une personnalité fascinante de l’art français du XVIIIe siècle, dont l’œuvre, abondamment collectionnée de son vivant, inspirera les graveurs du XIXe siècle partout en Europe.
Le tableau « La Crucifixion » de Quinten Massys, qui date du début du XVIe siècle, sera maintenant doté d’un nouveau cadre, contemporain de la période où le maître flamand a créé l’œuvre.
L’artiste conceptuel vancouvérois Ron Terada répond au questionnaire de Proust, version Magazine MBAC.
Deux artistes expriment leur perspective personnelle sur leur région, chacun présentant une vision bien à lui de son paysage canadien.
Avec ses dessins, Evelyn de Morgan crée des études évocatrices du corps féminin, rendant lumière et forme par des traits délicats et un pastel travaillé avec minutie.
John Smart, l’un des portraitistes miniaturistes les plus importants de Londres, peint sa fille peu après leur arrivée aux Indes en 1785, une œuvre où transparaissent l’élégance de son style et sa maîtrise...