Magazine

Découvrez les récits derrière l’œuvre d’art. Les articles du Magazine, chaque mois dans votre boîte courriel.    Abonnez-vous maintenant

Le paysage enneigé baignant dans une lumière éthérée qui accapare le champ de ce tableau de Mabel May s’inspire des couleurs et des formes compositionnelles de Lawren Harris et du Groupe des Sept.
Lauréate du Prix Sobey pour les arts 2019, Stephanie Comilang dans ses films explore les concepts de « chez-soi » et les questions de migration, de solitude et de travail.
Dans ses peintures Sky Glabush se sert des histoires afin de comprendre les relations entre spiritualité et art.
Les images des photographes japonais qui saisissent les contrastes et la petite histoire d’une société en transformation illustrent l’évolution du Japon au XXe siècle.
Le Hatfield Rectory est l’album de famille intime du révérend Faithfull, pasteur au presbytère de Hatfield, en Angleterre.
Le photographe et artiste multimédia Stan Douglas représentera le Canada à la Biennale de Venise en 2021.
Les paysages québécois désolés, peuplés de figures solitaires, peints par l’artiste du temps, de l’espace et de la solitude Jean Paul Lemieux expriment une vision emblématique de la condition humaine.
À compter des années 1860, la capitale du Canada est devenue un pôle d’attraction pour les artistes, et l’eau-forte s’est imposée comme technique en vogue pour saisir le visage d’une ville en évolution rapide.
Depuis les années 1980, Ken Lum crée des œuvres qui traitent de divisions et de déconnexions sociales en instillant un humour sarcastique dans sa critique poignante.