Magazine

Photographe d’abord amateur avant de devenir professionnel, Alexander Henderson va consacrer sa vie à rendre toute la richesse de la vie et du paysage canadiens.
« The Pencil of Nature » de William Henry Fox Talbot, est probablement le plus célèbre des livres anciens illustrés de photos et le premier publié commercialement avec des véritables épreuves photographiques.
Deux eaux-fortes de Rembrandt van Rijn acquises récemment montrent l’étendue du talent et de la maîtrise de l’artiste en tant que graveur et témoignent de sa lecture empathique de la condition humaine.
Chaque Noël pendant vingt-cinq ans, l’artiste L.L. FitzGerald enverra de complexes et élégantes cartes de vœux faites main à ses voisins, collègues et amis.
Le portrait répond à un besoin humain ancestral de se représenter et de représenter les autres de façon visuelle.
Photographe/photoconceptualiste, sculpteure, collagiste et artiste d’installation, Vikky Alexander nous parle de l’évolution et de la direction que prend son travail.
Dans son livre sur Bertram Brooker, James King brosse le portrait d’un homme de la Renaissance qui se définit autant par les diverses carrières qui ont nourri son art que par l’art en tant que tel.
Les artistes et les écrivains préfèrent souvent décrire des amours tragiques et désespérées, évoquer des relations difficiles, vouées à l’échec, et doublées d’une formidable tension dramatique.
Après l’explosion à Halifax, Arthur Lismer peint Camouflage d’hiver, sur la base d’esquisses réalisées le long du front de mer de la ville dans le cadre de son travail pour le Canadian War Memorials Fund.