Qui est l’héroïne de Rembrandt? Votez ici!


Dans cette scène énigmatique, la touche expressive de Rembrandt rend admirablement le chatoiement des étoffes et l’éclat des pierres précieuses.

La même femme incarne différents personnages dans les oeuvres du début des années 1630. Ici, elle regarde le spectateur d’un air songeur tandis qu’une vieille servante coiffe sa chevelure.

Sa mise somptueuse suggère une figure historique ou mythologique, mais laquelle ? Les spécialistes ont proposé plusieurs identifications, sans qu’aucune se soit révélée concluante à ce jour.



Artemisia

Reine de l’ancienne Carie (dans l’actuelle Turquie), Artémise honore la mémoire de son époux décédé, Mausolée, en buvant quotidiennement ses cendres mêlées à du vin. Indice : on aperçoit une coupe en argent sur la table à l’arrière-plan.

Bathsheba

Le roi David désire Bethsabée et la convoque à son palais. Bethsabée doit obéir aux ordres du patriarche biblique, même s’il lui faut pour cela trahir son époux Urie. Indice : le regard qu’elle pose sur nous tandis qu’elle se prépare à sa rencontre avec le roi nous invite à nous projeter dans le récit.

Esther

D’après le livre d’Esther dans la Bible, la reine juive Esther revêt ses plus beaux atours avant de convaincre son époux, le roi perse Assuérus, de sauver ses sujets juifs du génocide. Indice : les papiers sur la table pourraient être le décret d’extermination.

Judith

Comme le rapporte le livre apocryphe de Judith, l’héroïne israélite charme le général assyrien Holopherne puis l’enivre et le décapite pour sauver son peuple de l’oppression. Indice : la servante de Judith l’aide à exécuter son plan.

Ruth

Une scène du livre de Ruth dans la Bible décrit un épisode de la vie de Ruth et de sa bien-aimée belle-mère Naomi, veuve comme elle. Naomi aide Ruth à faire sa toilette en vue de sa rencontre avec Booz, qui deviendra son second époux. Indice : le récit repose sur la solidarité entre les deux femmes.

Rembrandt van Rijn, Héroïne de l’Ancien Testament, 1632/1633, huile sur toile, 109,2 × 94,4 cm. Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa. Acheté en 1953 (6089). Photo : MBAC